Kroll  
  Ma corbeille
 
Actualité   Livres   TV   Audio
             
Moi Ik Me   Photos   Liens   Contact
 
   
Objets
 
Vendredi 28 Mars 2014
Comme tous les mois, mon billet du Standaard

De Standaard maart 2014

Je ne suis pas journaliste

C'était l'idée d'un hebdomadaire francophone, « Moustique » : au lieu d'une interview du premier ministre par un journaliste, une rencontre avec moi.
Je ne suis pas journaliste !
Je dessine la vie politique et ses acteurs en permanence comme si je posais mon chevalet au bord d'un étang pour peindre des cygnes et des canards mais je ne leur pose jamais de questions et je n’enquête pas dans leur entourage. En revanche, je fais souvent rire d'eux !

Un café à Saint Gilles, 15 heures. Elio Di Rupo arrive, détendu, il n'a pas l'air d'aller chez le dentiste.
Je m'étais fixé un premier défi : ne pas parler des pandas ni de cette image de son dos nu tirée de l'émission de Vier et qui faisait beaucoup réagir. Elio boit du coca-cola light et fait tout pour que ses propos le soient aussi. Je lui demande d'emblée ce qu'il va faire après le 25 mai s'il ne redevient pas premier ministre parce qu'il a joué le rôle de sa vie, là, depuis 3 ans et demi. Il me répond qu'il n'y pense pas du tout. Je me dis que ces gens sont quand même des menteurs extraordinaires.

Je lui demande si ça ne l'ennuie pas d'avoir du arrondir tous les angles, de s'être donné une image lisse pour incarner son rôle. « Vous êtes devenu le Salvatore Adamo de la politique » ( chez les francophones, même si on ne l’écoute pas, tout le monde aime bien Adamo … « il est si gentil » !) Elio rit et parle de son devoir.

J'essaye de lui faire dire des méchancetés sur Didier Reynders. Rien. Je sens que ce sera pour plus tard dans la campagne. Comme à la fin des péplums, d'un James Bond ou d'un western, quand le dernier duel, sans pitié, oppose le chef des méchants au chef des gentils.

Je l'ennuie avec une question qui le blesse comme si je lui marchais sur le pied : « si vous redevenez président de parti, vous n'allez pas faire un peu vieux à coté des autres ? Ils ont maintenant tous 20 ans de moins ». Il ne rit pas. Il parle de Giorgio Napolitano, le président italien qui a 88 ans et qui est brillant. On n'en a pas fini avec Elio Di Rupo !

On parle du populisme, de l'ingratitude des gens envers les politiques ( il a autant de fans sur facebook que moi, plus de 80.000, et ils écrivent autant de méchancetés ), de ce qu'il aurait fait s'il était resté chimiste ( « j'aurais sans doute fondé une famille », me dit-il !) …

Et puis il y a les questions auxquelles il n'a pas vraiment répondu comme quand j'ai pris l'exemple improbable de Rick Daems, sénateur flamand, riche et libéral marié à Sophie Pécrilleux, élue wallonne et socialiste pour lui demander s'il pourrait tomber amoureux, lui, d'un jeune beau député NV-A et l'épouser. Il a ri et recommandé un Coca.

J'ai aussi voulu savoir si parmi les grands de ce monde qu'il rencontre il avait vu des crétins. « Des crétins, non » me dit-il, « des gens dangereux oui », sans me citer de nom. « Mais parfois » me dit-il, « le courant passe bien comme avec la Présidente du Brésil ou le Premier Ministre chinois ». Et là, j'ai perdu mon pari : il a reparlé des pandas et de la photo. Il était vraiment fâché qu'on lui reproche tout ça. : « Je ne me promène pas de panda en panda en me déshabillant à tous les coins de rue »

17 h. Tiens, il n'a pas dit un mot de Bart de Wever. Je me trompe ou De Wever ne sait pas en dire trois sans parler d'Elio ?

  


Lundi 17 Mars 2014
L'autre dessin !

Le dessin publié ce matin dans Le Soir http://kroll.be/index.php?option=dessindujour&Id=1509 est une version un peu plus soft que la première proposée (ci-dessus ) et refusée ! Bart De Wever ne peut vraiment pas se plaindre de la rédaction du Soir qui lui évite bien des aventures.

  


Samedi 15 Mars 2014
Apple censure ...

je lisais ceci http://belgium-iphone.lesoir.be/2014/03/14/apple-censure-un-livre-pour-cause-de-seins-nus-sur-la-couverture/
il faut savoir que c'est le cas de mon dernier album aussi. Couverture inappropriée, image explicite... " On s'en souviendra", mon dernier recueil dont la couverture en caricature s'inspire des Femen qui ont marqué l'année 2013 ( et de Delphine Boël !), est interdit de vente aussi sur l'iBook Store.

  


Actualités 1 à 3 sur un total de 6 (Mars 2014)
Page  1  2 


© Pierre Kroll | Flux RSS | Mentions légales | design by debie.com | CMS by belghost.eu