Kroll  
  Ma corbeille
 
Actualité   Livres   TV   Audio
             
Moi Ik Me   Photos   Liens   Contact
 
   
Objets
 
Mardi 28 Décembre 2010
SOS Villages d'Enfants

...un peu de bons sentiments pour finir l'année....

  


Dimanche 26 Décembre 2010
Vous parlez Allemand ?

  


Vendredi 24 Décembre 2010
Dans Le Soir ce 24 décembre ...

La Fête dénationale

Plus de six mois donc que ça coince. Et il paraît qu'il n'y a même plus de plan B. Pour le patronat flamand, pour le patronat wallon ... Même pour « le flamand le plus intelligent du monde » dont le programme du parti n'est pourtant qu'un gros plan B, il n'y a plus de plan B, il l'a dit.

Donc, ne reste que le plan A, un truc tordu qui sortira on ne sait pas quand, un jour de pluie, un machin alambiqué comme c'est pas possible, incompréhensible et compliqué à mort, qu'il n'y a aura que Vincent de Coorbyter et Dave Sinardet pour lire jusqu'au bout. Un bazar à la mord-moi-le-noeud qui sera signé avec des sourires de convaincus qui rentrent en chimiothérapie. Un fatras juridico-politique dont on expliquera au nord qu'il veut dire café au lait et au sud thé à la menthe. Et le lendemain commencera la campagne de qui-on-sait pour qu'au plus vite on change tout ça encore parce que ça ne va pas, ou plutôt: parce qu'on risquerait de s'ennuyer si ça allait. Ben moi, je m'ennuie déjà.

Si on s'amusait à l'imaginer ce plan B comme une grande fête ?

On fixera la date à l'avance, deux ans, trois ans avant, et elle deviendra la fête nationale des deux nations. On choisira de préférence un jour d'été pour que la journée soit longue, le 21 juillet si on veut commencer tout de suite nostalgique ? le 11juillet si on se rappelle qu'à la bataille des éperons d'or il y avait, en fait, tout le monde ? le 21 juin parce que c'est le jour le plus long ? le 1er septembre pour que tout le monde soit rentré de vacances ? que sais-je ? On pourrait choisir par un référendum, un tirage au sort ou un grand jeu télé. Le jour de la fête qu'on baptisera « dénationale » commencera officiellement à zéro heure pour finir à minuit.

Mille, cent mille, un million d'évènements jalonneront, dans tout le pays, ces 24 heures.

Des exemples ? Coup d'envoi à cinq heures du matin: au sud, Nicolas Sarkozy et Carla viendront bourrer les gilles à Binche avec les huîtres et le champagne. Au même moment, au nord, la famille royale des Pays-Bas viendra symboliquement libérer les flamants du zoo d'Anvers. Et ce sera parti pour une journée historique: toutes les fêtes en même temps, le même jour, partout.

Imaginez: exceptionnellement auront lieu ce jour-là les floralies gantoises, la sortie des géants à Ath, les marches de l'entre Sambre et Meuse, les fêtes septennales à Huy, celle des sorcières à Ellezelles, celle du genièvre à Hasselt, celle du peuple fouronnais, la journée du livre à Redu,le carnaval d'Alost, la ducasse de Mons, la procession du Saint Sang à Bruges ...

L'ommegang à Bruxelles se fera en même temps que la zinneke parade, le meï boom et la gay pride. On organisera les finales de tous les championnats de Belgique de tous les sports qui existent, la dernière étape du tour de Belgique cycliste sous l'atomium illuminé comme jamais, un grand prix de formule 1 à Francorchamps, le mémorial VanDamme ...

Dans chaque commune auront lieu des foires à boudins, des kermesses, des te deums, des brocantes, des fancy-fairs, des journées portes-ouvertes, des concours de confiture ou de mangeurs de moules, des lâchers de ballons et de pigeons, des courses de caisse à savon ...

On mangera des frites sauce lapin, des carbonnades, des chicons au gratin, des choux de Bruxelles, des couques de Dinant à l'effigie d'Elio, des grosses gaufres en forme de Bart ...

Il y aura des concerts gratuits innombrables; Arno à Ostende, Adamo à Mons, Toots Tielemans et José Van Dam à Bruxelles. Will Tura chantera avec Annie Cordy à Dilbeek, Koen Wouters avec Jean-Luc Fonck à Comines, Hooverphonic avec Atomique Deluxe à Fouron...

En commun, la RTBF, RTL, la VRT et VTM et toutes les télévisions locales diffuseront le même programme en mondiovision interrompu par de nombreux duplex avec le Congo où l'on fera la fête aussi.

On fera défiler sur des chars, de Heyst à Virton, la famille royale, l'armée, les scouts, les patros, les constitutionnalistes et toutes les anciennes miss Belgique.

A mi-chemin, à douze heures précises, dans tout le pays, les cloches sonneront et les canons tireront. Sur un podium, place des Palais, devant un parterre de chefs d'état étrangers, le roi, en grand uniforme, et les présidents d'assemblée et de gouvernement signeront les actes officiels de la scission. Suivra une minute de silence. Ensuite le roi lèvera solennellement un verre de bière à la santé des nouvelles nations.

On rendra des hommages partout: aux anciens combattants à Dixmude, au père Damien à Tremelo, à Tintin à Louvain-la-Neuve ... On inaugura des chantiers: une gare de Calatrava à Aywaille, un nouveau canal de Deinze à Diest... On dévoilera des statues: un buste d'Anne-Marie Lizin à Huy, huit statuettes de Wilfried Maertens à Sleidinge, un Charlier-Jambe-de-Bois en chêne à Liège et une allégorie en pierre bleue des frères Happart en Castor et Pollux...

On fera le dernier Gordel mené par Eddy Merckx.

On défilera, on égorgera les moutons, on baptisera les étudiants...

Ce sera grand carnaval dans toutes les communes germanophones et oberbayern.

Il y aura messe dans toutes les abbayes, prière dans les mosquées et les synagogues. Ce sera même le jour des communions, des circoncisions et de milliers de mariages.

Il y aura des reconstitutions historiques: l'arrivée de Léoplod 1er à La Panne, les émeutes de Louvain, le dernier jour du procès Dutroux à Arlon et, bien sûr, le soir, on jouera « La Muette » de Portici à la Monnaie devant toutes les autorités du pays.

La vierge sortira à Banneux et le Mercator à Ostende. Les pêcheurs de crevettes à cheval à Oostuinkerke et les blancs moussis à Stavelot. Les échasseurs à Namur et les majorettes bien épilées partout...

Il y aura une grande fête de solidarité dans tout le Grand Duché de Luxembourg et 20% de ristourne sur les carburants pour les plaques belges.

Partout ce seront les soldes. Partout les transports en commun seront gratuits, comme tous les musées, tous les théâtres, toutes les attractions foraines, les cuistax sur la digue, les kayaks sur la Semois ...

Pendant 24 heures, les hommes et les femmes politiques, tous les élus ne pourront dire un seul mot de politique.

Il y aura des bals, des bals, des bals ...

A minuit on ira tous, dix millions, accompagner le roi à Zaventem d'où il partira prendre sa retraite en Provence, et puis on boira toute la nuit.

Je sais : ce n'est pas raisonnable. Vous n'avez pas envie, des fois, de ne plus être raisonnables ?

___________________________________22/12/10

  


Actualités 1 à 3 sur un total de 15 (Décembre 2010)
Page  1  2  3  4  5 


© Pierre Kroll | Flux RSS | Mentions légales | design by debie.com | CMS by belghost.eu